Planifiez une analyse gratuite

Comment gérer et réduire les coûts de chauffage de vos locataires
20 juillet 2020

Saviez-vous que 60 à 80% de la consommation d’énergie d’un immeuble à multi-résidentiel sont directement dus au chauffage des appartements? Alors que le prix de l’électricité, ainsi que du gaz naturel, augmente chaque année, le chauffage est l’une des dépenses les plus importantes pour les fournisseurs de logements. De plus, le comportement des locataires est une cause directe de gaspillage d’énergie: fenêtres ouvertes en hiver, surchauffe, etc. Heureusement, certaines technologies éprouvées et fiables sont disponibles pour réduire vos factures d’énergie.

Comment générer des économies

 

Les systèmes de chauffage et les bâtiments sont conçus pour maintenir le confort durant les jours les plus froids de l’année. La capacité de chauffage reste la même toute l’année, même si seule une fraction de la capacité est nécessaire pour maintenir le confort pendant ces périodes. Il en résulte une surcapacité de chaleur qui entraîne des pertes en cas de négligence, de mauvaises habitudes, voire d’abus de la part de certains locataires. Cela est particulièrement apparent quand les frais de chauffage sont payés par le propriétaire du bâtiment ou le gestionnaire immobilier via un compteur collectif pour le gaz ou l’électricité.

 

L’installation d’un système de gestion du chauffage qui gère la consommation de chauffage dans les unités locatives s’est avérée être un moyen efficace d’économiser de l’énergie et de réduire l’empreinte environnementale. Sans technologie de contrôle dans l’appartement, un thermostat a le pouvoir de contrôler l’élément chauffant 100% du temps (qu’il soit électrique, hydraulique…). Avec un système de contrôle du chauffage, le temps de fonctionnement des plinthes peut être géré et réduit.

 

Principes fondamentaux de la gestion du chauffage

 

Les systèmes de gestion de la chaleur contrôlent la capacité de chauffage du bâtiment en fonction d’une combinaison de température extérieure en temps réel, de zones du bâtiment, de période d’utilisation et de point de consigne de température. Chaque appartement est contrôlé par un ordinateur central qui permet le chauffage en fonction de la météo et de son programme énergétique dédié. Un algorithme interagissant avec des capteurs installés à l’intérieur des appartements calcule la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer l’appartement. Lors d’une froide journée d’hiver, le chauffage est autorisé à 100%, les locataires sont donc confortables. Le reste de l’année, il y a toujours suffisamment d’énergie disponible pour atteindre la température désirée dans l’habitation, mais pas pour être gaspillée. De plus, une fonction de délestage contrôle les cycles de fonctionnement de tous les équipements de chauffage du bâtiment afin de réduire la demande de pointe, ce qui entraîne des économies en kW.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les principes de gestion du chauffage des Demtroys.